Installations raccordées au réseau électrique

Les installations photovoltaïques pour le raccordement au réseau ont la particularité de travailler en régime d’échange avec le réseau électrique local. En pratiqe, pendant les heures de lumière, la consommation se base sur l’énergie électrique produite par l’installation solaire, alors que lorsque la lumière n’est pas suffisante, ou lorsque les besoins sont supérieurs à celle produite par l’installation, le réseau électrique prend la relève pour garantir l’approvisionnement électrique nécessaire

Inversement, lorsque l’installation produit plus d’énergie que celle qui est consommée, cette énergie peut être introduite dans le réseau. On parle dans ce cas de cession des “excédents” au réseau électrique local. Parmi les exemples plus courants il y a les installations solaires sur les toits des habitations, des hangars industriels ou des agences agricoles, déjà raccordées au réseau électrique.

Pourquoi choisir une installation photovoltaïque?

Les installations solaires raccordées au réseau électrique représentent donc une source complémentaire parce qu’elles fournissent une contribution, de tailles différentes en fonction de la dimension de l’installation, au budget électrique global du bâtiment.

L’introduction de modules photovoltaïques sur les toits et les façades convient à la nature multiple de la source d’énergie solaire et présente plusieurs avantages:

• l’énergie produite à proximité de son utilisation a plus de valeur que celle fournie par les centrales traditionnelles parce qu’il n’y a aucune perte durant le transport;

• la production d’énergie électrique pendant les heures d’ensoleillement permet de réduire la demande au réseau pendant la journée, justement quand la demande est la plus grande. L’objectif à long terme, même s’il est ambitieux, est d’égaliser les pics quotidiens des courbes de demande auxquels correspond d’habitude la production d’énergie la plus chère. Il s’agit donc d’une alternative intéressante, surtout si on regarde la diffusion croissante des systèmes de climatisation dans les bâtiments résidentiels et commerciaux;

• le coût d’installation du photovoltaïque est une économie sur le coût global du bâtiment si on considère que parfois les modules sont des éléments de construction qui remplacent donc des tuiles ou des carreaux des façades;

• l’adoption de ces systèmes permet la diffusion parmi ses utilisateurs d’une plus grande “conscience énergétique”, avec des retombées positives dans le cadre d’une rationalisation plus grande et plus efficace de l’utilisation de l’énergie électrique.